Comment faire le bon choix de sèche linge ?

Les machines sèche-linges continuent de faire du progrès et envahissent de plus en plus le marché. Depuis quelques années en effet, les ménages se facilitent la vie avec ce type d’appareil qui est pratique dans les zones urbaines et dans les appartements. Cependant, avant d’en acheter, il est toujours mieux de connaitre les différents types de sèche-linges sur le marché, et leur performance.

L’appareil à système de condensation classique

Quand on parle de sèche-linge à condensation, c’est que tout le processus de séchage s’effectue à l’intérieur de l’appareil et vous n’aurez pas à connecter ce dernier, à un système externe. En d’autres termes, le circuit de séchage se fait de manière fermée. Pour ce faire, la machine utilise l’humidité du linge et va la condenser après l’avoir récupéré dans un bac. Ce sera la vapeur qui permettra de sécher le linge. Ce type de sèche-linge s’utilise en intérieur et ne nécessite pas un séchage extérieur. Il est donc, parfait pour les appartements et l’environnement urbain. Cependant, c’est aussi un appareil qui est assez onéreux et qui demande à ce qu’on vérifie bien le condensateur avant l’achat. Autrement, votre linge peut ne pas sécher correctement.

L’appareil à condensation équipé de pompe à chaleur

Contrairement au premier modèle, ce type de sèche-linge demande la connexion extérieure avec une pompe à chaleur pour fonctionner efficacement. Cette pompe va alors, remplacer la présence de la résistance à chaleur dans le système et évite ainsi, la surconsommation énergétique. Pour ce faire, l’humidité sera transformée pour sécher le linge, mais aussi, pour alimenter le tambour. En d’autres termes, c’est un appareil qui vous évite une grosse consommation d’électricité, et qui n’a pas besoin qu’on le connecte à un système d’évacuation d’eau. Toutefois, c’est aussi une machine assez couteuse et qui demande plus de temps de travail durant le séchage.

L’appareil à évacuation

Le troisième type d’appareil de séchage de linge est la machine à évacuation. Pour ce faire, l’humidité générée sera évacuée à l’extérieur. Vous devez donc, le placer dans une pièce qui permet cette évacuation. Vous devez aussi prendre en compte, la superficie demandée par l’appareil qui est assez conséquente par rapport aux deux premiers modèles. Cependant, contrairement aux appareils à condensation, vous n’aurez plus à vider le bac après utilisation. Vous aurez aussi un appareil qui est beaucoup plus accessible en termes de prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *